Equipements
Habitat
Commercial
Espace public
Expositions

                                                                                                                                                                                   
NOTRE DAME DU PORT
Clermont-Ferrand, France

Programme : Requalification des abords d’une basilique classée patrimoine UNESCO et création d’un Centre d’interprétation (CIAP).
En collaboration avec Linazasoro & Sánchez Arquitectura
Maîtrise d’ouvrage : Clermont Auvergne Métropole
Mission : complète
Calendrier : Concours gagné. Etudes en cours Surface :  2200 m² d’espaces publics et 280m² SDP pour le CIAP

concours inivité - Projet lauréat

La basilique Notre-Dame-du-Port est une magnifique basilique romane classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans le cadre du projet de préservation et de mise en valeur de la basilique et de ses abords, il a été demandé une requalification du parvis de la basilique, de ses abords immédiats ainsi que la réhabilitation et reconversion de trois immeubles attenants pour y créer un Centre d’Interprétation de la basilique.
Plus qu’une simple mise en valeur, c’est l’idée d’une mise en scène de l’édifice à l’échelle urbaine qui est recherchée à travers une intervention fine sur son environnement. La rue du Port est prolongée en belvédère-terrasse donnant sur le parvis de la basilique et sur le calvaire. De nouveaux escaliers permettent l’accès depuis la rue jusqu’au parvis. Sous ce nouveau belvédère, une salle couverte et généreusement ouverte sur sur le parvis est aménagée, pouvant servir d’extension du centre d’interprétation mais également d’abri pour les manifestations extérieures. Au sol, un tapis de pavés est tissé, s’inspirant de la mosaïque rhomboïdale du chevet de la basilique. Le centre d’interprétation vient compléter la scénographie urbaine générale du site de la basilique. Si l’aspect des façades sur rue est maintenu, celles donnant sur la basilique ont des ouvertures qui permettent des points de vue ciblés sur les détails de l’édifice, intégrant ainsi la basilique dans la scénographie du centre d’interprétation. La lecture des trois corps de bâtiments est retrouvée par un traitement aux teintes différenciées.