Programmes mixtes
Equipements
Restaurants - Hôtels - Bureaux
Habitat
Expositions -  Recherche


                                                                                                                                                                                   
PANTIN ADOMA - 110 logements
Pantin, France

Programme : Construction d’une résidence sociale de 110 logements et un local commerce
Maîtrise d’ouvrage : Adoma - CDC Habitat
Equipe : Echelle Office (mandataire),  Bianchimajer paysagiste, I+A, Pouget Consultants, VPEAS, 2IDF, AIDA
Mission : Concours 2022 - non retenu
Surface : 2 635 M² SDP
Budget : 7 240 281 euros HT
Certification : E3C1, biosourcé niveau2

Crédits images : Jeudi Wang


• Résidence sociale de 110 logements en pierre massive autoporteuse et briques structurelles
• Flexibilité de la structure poteaux-poutres
• Réflexion sur la dimension collective / lien social : hall comme un place du village traversante entre rue et cour et qui dessert différentes fonctions et les relies entre elles, plus de terrasse et jardin partagés
• Démarche environnementale : le choix d’associer des murs porteurs en pierre, et brique géosourcées peu carbonées, avec l’attique en bois et des prestations biosourcés, permettra de répondre aux exigences RE2020 sur l’indicateur Ic-construction
• Matériaux : façade autoportante en pierre massive - maxibrique - béton bas carbone à RDC , matériaux de second oeuvre biosourcés, menuiseries extérieures en bois



La résidence sociale s’inscrit dans la transformation d’un quartier aux morphologies urbaines hétérogènes, au nord de la ZAC Ecoquartier Gare de Pantin : entre tissu faubourien et grandes emprises post industrielle en reconversion.

Une attention particulière est apportée à la qualification des espaces communs. Dans les étages supérieurs les dessertes sont envisagées comme une colonne vertébrale du projet, partagée par tous. Ces circulations collectives sont éclairées naturellement à différentes extrémités et via la cage d’escalier nord qui est installée en façade. Un travail de séquençage des distributions est réalisé toutes les deux chambres par des arches. Cette disposition permet de retrouver une échelle plus domestique en regroupant différents sous ensemble à chaque étage.

Le Rez-de-chaussée regroupe l’ensemble des programmes communs à la résidence. Il est organisé autour du hall traversant, comme un place du village traversante entre rue et cour et qui dessert différentes fonctions et les relies entre elles.


La façade vient envelopper le bâtiment comme un manteau autoportant continu en forme d'un assemblage de poteaux et linteaux en pierre massive à l’intérieur duquel le remplissage est constitué par des maxibriques structurelles.
L’assemblage de matériaux participe à créer différentes couches pour donner de l’épaisseur à la façade. Il s’agit de donner du rythme afin de retrouver une échelle domestique et faubourienne.
L’attique à R+4 est le seul étage en retrait et conçu comme un étage singulier qui vient couronner le bâtiment. Construit en ossature, charpente et façade bois, l’attique est un étage plus léger, limitant la descente de charges vers les niveaux inférieurs.