NOTRE DAME DU PORT
Clermont-Ferrand, France

Programme : Requalification des abords d’une basilique classée patrimoine UNESCO et création d’un Centre d’interprétation (CIAP).
En collaboration avec Linazasoro & Sánchez Arquitectura
Maîtrise d’ouvrage : Clermont Auvergne Métropole
Mission : complète
Calendrier : Concours gagné. Etudes en cours Surface :  2200 m² d’espaces publics et 280m² SDP pour le CIAP

concours inivité - Projet lauréat








































LYCEE FRANCAIS DE MADRID
Madrid, Espagne

Programme : concours de maîtrise d’œuvre pour la construction du nouveau gymnase et l’extension du secondaire du Lycée Français de Madrid.
En collaboration avec Linazasoro & Sánchez Arquitectura et ALEAOLEA
Maîtrise d’ouvrage : Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) Mission : concours invité
Calendrier : non lauréat
Surface : construction de 5700m², restructuration de 6500m² SU




































  
































CHATILLON
Paris, France

Programme : Construction d’un immeuble de 16 logements locatifs sociaux et stationnement
Maîtrise d’ouvrage : Hauts-de-Seine Habitat OPH
Mission : Concours
Calendrier : rendu en 2018 - proposition non retenue
Surface : 1204 m² SDP dont 200m² de locaux






























                          



           
































LE JARDIN LE ROSIER ET LA PIECE MONTEE
Arceuil, France

Programme : Création d’un micro-collectif sur la  parcelle d’une maison individuelle
Maîtrise d’ouvrage : Privé
Mission : complète
Calendrier : Etudes en cours
Surface : 63 m² surélévation, 61 m² réhabilitation

La maison se situe dans une parcelle d’angle. Elle est tout à fait typique du paysage pavillonnaire environnant, des façades enduites, avec une toiture de tuiles en double pente, un petit jardin, et au fond de celui-ci un garage en béton et parpaing.

Le jardin de la maison rappelle quant à lui, la forme d’un patio délimité à la fois par la maison principale, une dépendance extérieure, le garage et enfin les maisons voisines de l’autre côté de l’étroite rue, dont la proximité semble finir d’encadrer ce patio. Le long du mur de clôture, un beau rosier, fierté des propriétaires, vient donner de la poésie à l’ensemble.

L’étroitesse du garage, conjuguée à la possibilité réglementaire de monter jusqu’à 15m préfigurent de fait une forme architecturale très spécifique. Une silhouette verticale qui va en s’affinant, rappelant une pièce montée qui se distingue dans un environnement pavillonnaire globalement homogène.

Deux petits logements sont aménagés en surélévation du garage existant. Les circulations sont ramenées à l’extérieur afin de maximiser l’espace à l’intérieur des appartements. De légers décrochés et quelques reculs viennent sculpter le volume pour minimiser son impact sur le voisinage et génèrent, au passage, des terrasses côté rue dans le prolongement des nouveaux logements. .

En contre point parfait de cette nouvelle silhouette, le jardin-patio devient l’espace central ordonnant la maison existante, les nouveaux services partagés du rez-de-chaussée et les deux logements en surélévation. Les usages collectifs s’y déploient alors à loisir. Le thé est partagé à l’ombre du rosier en attendant son linge, le barbecue est sorti aux beaux jours, le propriétaire orfèvre de son état transmet sa passion dans l’atelier attenant au jardin.








 





























                          
  


                                                



                              





                              






























































                                


















































TRANSFORMATION PAVILLIONNAIRES
Faire la métropole avec les habitants
Paris, France

Nés des politiques de démocratisation de la propriété dans une période de croissance urbaine inédite du XXe siècle, les quartiers pavillonnaires occupent aujourd’hui la majorité des surfaces bâties en Ile-de-France.

Alors que la raréfaction du foncier est l’une des causes principales de la difficulté à construire de nouveaux logements et de la hausse des prix de l’immobilier, cette exposition/recherche explore le potentiel inexploité du tissu pavillonnaire pour le développement d’un autre modèle de production immobilière fondé sur l’échelle domestique.

Lauréat du programme FAIRE, lancé par le Pavillon de l’Arsenal, l’équipe de Iudo a mené dans la ville d’Arcueil un projet pilote afin d’expérimenter les possibilités d’évolution de l’habitat individuel avec les habitants. Réalisé avec huit propriétaires volontaires, sélectionnés à la suite d’une campagne de communication, chaque projet est le fruit d’une élaboration conjointe entre les habitants, l’équipe de iudo, ses partenaires et huit équipes d’architectes. Porté par le désir commun de contribuer à un nouvel avenir pour le Grand Paris, chaque projet constitue une réponse aux nouveaux besoins des habitants et est un point de rencontre entre histoires individuelles et avenir collectif. Habitat inter-générationnel, maison pour jeunes actifs, résidence étudiante, logement familial, ou encore bureaux de proximité sont autant de nouveaux programmes qui participent à une nouvelle dynamique urbaine et ont vocation à ouvrir de nouvelles voies pour faire le Grand Paris de demain